{200,90}
Licence Creative Common by SA

Les manquements de l’éducation française {id_article}

mercredi 30 avril 2014 par Matthieu GIROUX

Il y a des manquements conséquents dans le système éducatif actuel. Cela va de la maternelle au lycée, mais c’est aussi dans les filières cruciales de notre économie.

Au lieu de dissocier à l’école il faut associer les idées entre elles. Les grecs ont fait évoluer la Science en définissant et associant. Nous ne faisons qu’associer des éléments ou des personnes entre elles. Nous ne faisons que transformer, excepté sur l’énergie.

L’humain et l’élève détestent faire des choses trop faciles. Cela décourage car il n’y a rien à prouver. L’européen n’aime pas montrer qu’il ne sait pas. Il n’aime donc pas les cours trop abstraits, où il est difficile de se rapprocher de son quotidien. Il aime par contre résoudre un problème qui lui semble difficile, parce qu’il aime montrer qu’il sert à quelque chose.

Selon le film "Ce n’est qu’un début", on pourrait apprendre à l’élève de maternelle à philosopher sur des thèmes du quotidien. En effet l’enfant a un jugement dès six mois. Il peut donc discuter avec un adulte dès qu’il sait parler. L’institutrice, quant à elle, peut lui apprendre à devenir un citoyen en philosophant avec eux, ce que notre oligarchie redoute.

L’enfant aime entendre de la musique. Il peut facilement retenir des paroles. Il peut être possible d’apprendre le chant mais aussi un petit instrument de musique dès la maternelle. Le travail manuel associé à l’apprentissage permet de transformer un esprit, afin de le rendre intéressé, constructif et sociable.

Enfants jouant de la musique à la Cantoria, Florence

En primaire il est possible d’apprendre la réflexion scientifique telle que l’a conçue Platon. En effet la Science est la seule matière pour laquelle on ne peut choisir, juste découvrir et expérimenter, afin de définir pour associer. On peut devenir un génie avec la réflexion scientifique, en cherchant sur les limites de l’humain.

En primaire il serait possible de commencer à apprendre l’économie réelle. Il ne s’agit là aucunement de l’économie monétaire, qui est faite pour croire que l’argent est but. Il s’agit d’apprendre à l’élève comment fonctionne sa société, selon les principes sociaux scientifiques énoncés par Henry Charles Carey. Par exemple, on pourrait apprendre pourquoi il y a des écoles, quels sont les métiers cruciaux comme les métiers techniques ou scientifiques, quels sont des métiers pouvant parasiter notre économie, notamment les métiers dont le but est de nous individualiser. On peut citer le trading, le broking, la politique financière.

On pourrait aussi apprendre en fin de primaire la géométrie par les pliages. La géométrie permet de comprendre jusqu’à l’infiniment petit. La géométrie par les pliages permet aux élèves de concevoir en architecture. On peut commencer à intéresser l’élève à concevoir quotidiennement la société qu’il a autour de lui, en petit ou en grand.

Il faut enseigner les limites de l’humain au collège voire au primaire. L’élève se demande le pourquoi à cette époque. Le pourquoi c’est la recherche de vérité. Le pourquoi c’est la démarche scientifique. Le pourquoi c’est comment construire une société, selon l’architecture.

En collège, certains cours d’ingénierie, notamment en communication, en économie physique, pourraient permettre à l’élève de s’organiser à l’écriture. Il faut que l’élève évolue grâce au professeur avec ses écrits. Cela nécessite des classes de 15 élèves, pour ne pas surcharger de travail le professeur. L’élève comprend les mots qui vont sur ses limites, pas les notes, souvent arbitraires.

On pourrait au collège commencer à apprendre les démarches les grands scientifiques et industriels, ceux qui ont changé radicalement notre vie, en augmentant notre niveau de vie pour augmenter la démographie, selon le potentiel de densité démographique relatif. En effet certaines inventions permettant d’améliorer notre niveau de vie ont été cachées. Actuellement il s’agit toujours du thorium-uranium, permettant des centrales stables brûlant les déchets de l’uranium. Il s’agit aussi du silicium organique, qui permet de régénérer nos tissus et os. Il nécessite une bonne hygiène de vie. Le potentiel a été mal utilisé. Les lobbies nous individualisant sont intervenus.

Au lycée, la géométrie est trop délaissée. On pourrait terminer l’étude des limites de l’humain, avec de la pratique. On pourrait apprendre à gérer un état industriel, à protéger facilement les industries. Cela ferait monter l’esprit patriotique. On ne parlerait plus de licences libres, nécessaires pour diffuser dans une récession. Mais on parlerait réellement du domaine public, qui n’existe que si un État-Nation se développe. On étudierait pourquoi les lobbies ont cassé notre potentiel de densité démographique relatif.


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 38712

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSS2 Se perfectionner

Creative Commons License