{200,90}
Licence Creative Common by SA

Chanter en Belcanto {id_article}

samedi 19 avril 2014 par Matthieu GIROUX

On vous dit qu’il faut aller au conservatoire pour bien chanter. Seulement vous passerez beaucoup de temps à apprendre le solfège au conservatoire. Il est pourtant plus enrichissant de maîtriser sa voix avant.

Il faut d’abord connaître son registre de départ. On détermine si on est grave, baryton, ténor, alto, mezzo, soprano. Avec les débutants il faudra toujours commencer sur le premier registre possible, le plus grave. Il y a quatre registres en tout. Le plus aigu est très très difficile à atteindre.

Pour jouer en belcanto il faut connaître le piano et des thèmes permettant de gagner en puissance. On chante So°°le ou Vi’toria, en montant et redescendant, pour appuyer puis tenir en haut. Pour monter vers les aigus il ne faut surtout pas monter sa voix vers le haut de la tête, comme beaucoup de débutants souhaitent faire. Il faut utiliser sa cage thoracique pour amener du souffle. Pour tenir il faut du soutien et de l’entraînement. On travaille alors le legato. Cela consiste à délier les notes en utilisant le diaphragme.

Après l’entraînement on apprend en groupe, puis en canon, pour apprendre l’autonomie. Il doit y avoir un métronome ou un chef d’orchestre. Il existe d’autres thèmes, demandant à connaître l’anatomie. Oserez-vous devenir un soliste ?

Photo Andreas F. Borchert

Je cherche des personnes pour m’aider à numériser entièrement ce livre :
http://gallica.bnf.fr/ark :/12148/bpt6k55649021.r=chant+principes.langFR


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 35966

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSS2 Se perfectionner

Creative Commons License