{200,90}
Creative Common By SA

Créativité scientifique à l’école {id_article}

Article AGORA VOX
mercredi 5 février 2014 par Matthieu GIROUX

C’est en recherchant la vérité que l’on devient intelligent. Notre esprit recherche consciemment ou inconsciemment des réponses aux questions qu’il s’est posées. Il peut même continuer à chercher sa vérité en ayant oublié la question qui en est la source. C’est pourquoi il est primordial, afin d’apprendre, de satisfaire son esprit.

Pour déterminer la recherche de vérité de chaque élève, le mieux est de philosopher avec eux. L’élève, quand il philosophe, prend une responsabilité. Son ego se renforce. Il peut aussi aller vers des activités créatives comme le dessin ou l’écriture. Il pourra aussi aller vers l’écoute de musiques qui lui donnent envie de réfléchir pour agir, comme la musique classique. La créativité servira alors pour l’élève à non seulement gagner sa liberté, à retrouver des responsabilités, mais aussi à construire son esprit en allant sur ses limites. Aller sur ses limites permet à l’élève de construire un esprit serein parce que de plus en plus complet.

Après le dessin jouer de la musique permettra d’aller sur d’autres limites. On détermine alors facilement sa recherche de vérité avec les questions qu’il pose en philosophie, ou au mieux dans les activités créatives.

La recherche de vérité peut déclencher une passion. L’élève doit pouvoir déterminer ce qui l’intéresse. Si son esprit croit qu’il lui faut une certaine activité pour s’auto-déterminer, les autres activités risquent de l’ennuyer. C’est pour cette simple raison qu’il y a des bons et des mauvais élèves. Si l’élève s’éveille, la passion peut venir facilement, en s’adaptant à l’élève. On demande aux élèves ce qu’ils souhaitent par la philosophie, puis on oriente en vérifiant si les étapes sont passées.

Le travail en groupe est ce qui permettra aux bons élèves d’apprendre à apprendre. En effet c’est la pratique qui permet le mieux d’apprendre. Ces bons élèves deviendront alors psychologues pour comprendre leurs camarades. Le professeur aidera l’élève à connaître la différence. Il ne faut pas hésiter ensuite à mettre des élèves complètement différents en association, par un travail de jeu collectif. C’est la compréhension des contraires qui fait évoluer le plus vite, encore faut-il que l’élève le comprenne. ce sont les classes mixtes où il y a de la communication qui sont les meilleures.

Ce sont les problèmes qui éveillent les consciences. L’élève doit pouvoir s’auto-déterminer avec les problèmes qu’il rencontre. Il doit agir pour vérifier si ses réflexions le font avancer.

Dans la correction ce sont surtout les mots qui son importants. Notre esprit comprend mieux les mots que les chiffres, qu’il oublie. La correction consiste à orienter l’esprit de l’élève vers de nouvelles recherches, liées à sa recherche de vérité.

En maternelle il s’agit d’éveiller la créativité pour aller sur ses limites, la citoyenneté par le renforcement de son ego avec la philosophie et sa prise de responsabilité. La philosophie permet de déterminer et d’avancer des problématiques d’adultes. L’élève se responsabilise à chaque intervention un peu plus, car sa recherche de vérité le mène, au lieu de le freiner s’il subit.

En primaire il sera question de créer la réflexion scientifique selon Platon. Cette réflexion permet de de faire des choix judicieux. Le dialogue scientifique peut enrichir tous ceux qui le portent et l’utilisent, y compris celui qui dirige. Au collège on se spécialise avec des sciences et l’histoire de la créativité, celles des limites de nos meilleurs dirigeants. Cette créativité doit être réutilisée dans le quotidien.

C’est un système éducatif orienté par la créativité, poussé par une industrie productive, elle-même protégée par une monnaie publique sous le contrôle citoyen, que les plus grandes avancées scientifiques peuvent avoir lieu. Il n’est aucunement question de régresser, car l’humain peut s’autodéterminer, s’il se le permet. Avec la créativité et la densité de flux d’énergie nous pouvons même créer des champs sous terre.

Sources

  • Ecouter de la musique qui fait réfléchir pour agir
  • Ce n’est qu’un début - Philosopher en maternelle
  • Apprendre Platon sur wikibooks
Palestrina et ses élèves, Pinelli Augute, XIXe

Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 36613

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSS3 Vers le génie scientifique

Creative Commons License